Développer des types de parcours et de discours plus propices que d’autres à susciter la réflexion. L’approche narrative non-linéaire aura comme conséquence d’amener le lecteur créateur à prendre position, puisqu’il est responsable d’organiser la matière et mène l’intrigue selon son inspiration, ses intentions et son intuition.

Valoriser le retour de l’oralité et de la présence locale en favorisant l’évolution d’une humanité capable de transcender l’instinct de puissance amenée par les technologies en créant des jeux ludo-éducatifs et d’arts relationnels axés sur la rencontre et la conversation orale dans le réel.

Susciter des discussions autour de thèmes controversés. Les thèmes des récits et des évènements touchent les émotions avec des sujets controversés comme l’état de l’écosystème terrestre et les changements climatiques, l’état des technologies et des sciences humaines, l’état des économies de nos sociétés, l’état des médias et la désinformation, l’état des démocraties, des anarchies et des totalitarisme, l’état des mouvements culturels et sociaux, l’état de nos corps et de nos émotions, nos états d’esprit et notre lien intime avec la nature.

Donner une voix à la Nature. À La voix la moins entendue sur la planète terre est encore celle de la Nature qui nous héberge et paie actuellement en 2008 un prix fort élevé pour avoir été si généreuse envers les humains. Convaincu que cet injuste sort crée un climat critique qui nuit aux hommes, femmes et enfants tentant de rêver l’avenir et de vivre tout leur potentiel libre dans le moment réel, LES 64 CONTES DE WUXIA LE RENARD racontent comment il est essentiel d’écouter les voix les plus ostracisées car ce sont celles qui contiennent le plus de liberté.

Donner une voix aux communautés marginalisées. Une attention particulière sera portée à ces dernières afin qu’elles redéfinissent leurs identités et replacent leurs cultures dans un contexte d’émergence et de créativité. Le jeu connecté au réseau est un générateur de quêtes, d’idées, de messages, de paroles, de conversations, d’images issues des légendes personnelles et collectives. Stockées sur le Web, elles permettront de saisir le sens du réel dans l’imaginaire collectif du monde terrien, dessinant au passage les traits singuliers de chacune des cultures qui en couvrent les territoires.

Unir les différentes collectivités. LES 64 CONTES DE WUXIA LE RENARD aborderont les aspects positifs et négatifs de l’histoire du monde afin de recréer des métaphores unificatrices et des dialogues interculturels. Tisser des liens parfois fondés, parfois légendaires, parfois inventés avec les autres collectivités du monde entier qui elles aussi seront encouragées à développer des réseaux de lecteurs créateurs locaux.

Découvrir le potentiel immense de la scénarisation collective. Le développement de jeux de table et de conversations intérieures et de dialogues composés de cartes de récits connectées à une plateforme Web de communication et de production collective se fait dans le but de découvrir de nouvelles formes de scénarisation collective sur le Web et de mise en relation de contenus issus de l’imaginaire collectif des cultures du monde entier.